MAÎTRE de FORGE

Jean-Paul d’Angosse (1732-1798)

vendredi 11 janvier 2008

Jean-François César d’Incamps, arrière-arrière petit-fils d’Antoine d’Incamps meurt sans descendance en 1772. Son neveu Jean-Paul d’Angosse hérite de ses biens et de ses droits. De santé délicate, il se retire de la carrière militaire en 1761 et épouse en 1768 la fille d’un riche maître de forge de l’Ariège. Il est classé comme « suspect » à la Révolution car sa femme et son fils Armand ont émigré en Espagne. Il se heurte aux communes sur la question de la possession des forêts et à Jean-Joseph d’Augerot, riche commerçant nayais, qui a repris la forge de Béon. Habile procédurier, il gagne tous ses procès et assure à ses héritiers la production de tout le fer du Béarn.

- Voir aussi l’article de Pierre Machot dans Wikipedia


Portfolio

Jean-Paul d'Angosse

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 747044

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 Métallurgie  Suivre la vie du site 3 Forges  Suivre la vie du site 2 Les maîtres de forge   ?

Conception/Design : Stockli / Nay + Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License