TECHNIQUE

Petit lexique de la forge

dimanche 20 janvier 2008 par Fer et Savoir-Faire

Un bref lexique de termes couramment utilisés à propos des forges de la vallée de l’Ouzoum.

Acier, alliage de fer et de carbone (maximum 1,5 %). Le carbone est l’élément clé pour les propriétés mécaniques.

Barquis, parfois barquine, soufflets de forge insufflant l’air dans le foyer. Actionnés par une roue hydraulique. Les « barquiniers » étaient les spécialiste de la construction et de l’entretien des barquis.

Bas fourneau, fourneau dans lequel on introduit suivant une procédure très rigoureuse le minerai et le charbon de bois pour obtenir le massé.

Bronze, alliage de couleur jaune-vert composé de cuivre et d’étain.

Cinglage, martelage énergique du massé pour expulser les scories.

Charbon de bois, carbone quasi pur obtenu en éliminant l’eau, les résines et les essences du bois par chauffage en absence d’oxygène. Possède de bonnes propriétés mécaniques à haute température, ce qui permet à la charge du fourneau de rester aérée.

Coke, carbone quasi pur obtenu en éliminant les goudrons et les essences du charbon de terre par chauffage en absence d’oxygène. Possède de très hautes propriétés mécaniques à chaud, ce qui permet de réaliser un chargement très important du fourneau.

Creuset ou foyer catalan, bas fourneau utilisé dans les Pyrénées.

Cuivre, élément chimique, c’est un métal de couleur rouge existant à l’état natif. Son point de fusion élevé permet de l’utiliser pour les tuyères des bas fourneaux.

Escola, escoula, ouvrier qui conduit le foyer catalan. Terme occitan.

Fenderie, atelier pour débiter le fer en barres.

Fer, élément chimique, c’est un métal qui n’existe pas à l’état pur dans la nature. L’écorce terrestre en contient 4,5% sous forme d’oxydes et de carbonates. Obtenu directement, par réduction du minerai, dans un foyer catalan.

Ferrarie, ferrerie, ferrère, herrère, fargue, usine où on transforme directement le minerai de fer en métal. Terme occitan.

Fonte, alliage de fer et de carbone (2 à 5 %). Obtenue par fusion et réduction du minerai dans un haut fourneau en présence de carbone.

Forge, atelier où on met en forme le fer. On utilise habituellement le terme « forge » pour désigner une usine où l’on transforme le minerai en fer ou en acier. Voir aussi « forge à la catalane ».

Forge à la catalane, voir ferrarie. Une forge à la catalane comprend un bas fourneau et un mail pour cingler le massé.

Foyé, ouvrier d’une forge à la catalane qui prépare et entretient le creuset et la tuyère. Terme occitan.

Haut fourneau, fourneau actuellement chauffé au coke où s’effectuent la réduction des minerais de fer et l ’élaboration de la fonte. Un haut fourneau peut atteindre une hauteur de 40 m et produire 10 000 tonnes de fer par jour.

Hématite, minerai composé d’oxyde de fer. A Baburet, il contient de plus un peu de silicium, de calcium et de manganèse. Couleur brun rouge foncé.

Laitier, matière vitreuse qui s’écoule du haut fourneau à haute température et amalgame les impuretés contenues dans le minerai. Il est obtenu par adjonctions de fondants.

Laiton, alliage de cuivre et de zinc de couleur jaune.

Loupe, bloc de fer spongieux obtenu dans un bas fourneau. Syn. massé

Mail, gros marteau de 500 à 900 kg actionné par une roue hydraulique. Utilisé pour le cinglage du massé dans une forge à la catalane. Terme occitan.

Maillé, ouvrier d’une forge à la catalane qui entretient le mail et façonne le massé. Terme occitan.

Martinet, petit marteau de 80 à 200 kg actionné par une roue hydraulique. Utilisé pour le forgeage du fer. Par extension, atelier où il est installé.

Massé, loupe de fer obtenue dans le foyer catalan. Terme occitan.

Réduction, opération chimique qui consiste à éliminer l’oxygène du minerai pour obtenir du métal. Dans le traitement du minerai de fer, l’agent réducteur est le carbone.

Scorie, partie fluide, riche en oxyde de fer, qui s’écoule du bas fourneau en entraînant diverses impuretés.

Trempe, opération qui consiste à refroidir brutalement une pièce portée à haute température. Pour l’acier on obtient un durcissement, pour le cuivre un adoucissement.

Trompes des Pyrénées, système de soufflerie hydraulique permettant d’injecter de l’air dans le creuset des forges à la catalane par l’intermédiaire d’une tuyère en cuivre. Ce système est apparu dans les Pyrénées au XVII° siècle.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 713141

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 Métallurgie  Suivre la vie du site 5 Lexique   ?

Conception/Design : Stockli / Nay + Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License