BIBLIOGRAPHIE

A. Fourcade. Une excursion à Ferrières et Arbéost en 1835

Album pittoresque et historique des Pyrénées

dimanche 24 février 2008 par Émile Pujolle

PDF - 22.6 ko
Album Pittoresque, chapitre XIII

Dans le chapitre XIII de son ouvrage, A. Fourcade conseille une excursion d’Aucun à Arbéost et Ferrières, avec retour par le val de Bergons. Quelques notations parfois savoureuses viennent agrémenter la description.

On retiendra en particulier les considérations sur les habitants d’Arbéost et de Ferrières, fort peu obligeantes pour ces derniers, les « Ferrarais » - c’est ainsi qu’A. Fourcade les nomme.

Cet Album [1] s’inscrit dans une longue suite de publications parues tout au cours des premières décennies du XIX° siècle, alors que se développait la mode des stations thermales et le « goût de la nature » des riches citadins.

Dans l’Excursion bibliographique qui introduit Cent ans aux Pyrénées  [2] , Henri Beraldi s’interrogeait sur la « série d’écrits formant l’histoire du pyrénéisme » :

« Qui les visite [les Pyrénées] ? Des hommes de sommets, pour lesquels il n’y a pas de Pyrénées au-dessous de trois mille mètres ; - des hommes de demi-sommets, recherchant moins la difficulté que le pittoresque de la montagne et la beauté des observatoires ; - des hommes qui n’apprécient la montagne que dans les vallées ; - enfin des hommes pour qui les Pyrénées signifient exclusivement casino ou grande douche.

De là les diverses littératures pyrénéistes : livres de sommets, livres de demi-sommets, livres de vallées, livres d’établissements thermaux ».

H. Beraldi plaçait visiblement l’ouvrage d’A. Fourcade dans une de ces dernières catégories : livre de vallées ou livre d’établissements thermaux [3] :

« Album pittoresque et historique des Pyrénées [...] ; c’est un guide pour la tournée de Pyrénées, Pau-Luchon. Attardé comme style, il a adopté la nouvelle typographie romantique, le format et l’impression qu’on pourrait appeler « à la Renduel », du nom de l’éditeur des romantiques ».


- Lire la première partie du chapitre XIII de l’Album pittoresque et historique des Pyrénées

On se replacera dans l’air du temps des années 1830 : les riches touristes venaient « aux eaux » aux Pyrénées et voyageaient de station thermale en station thermale, jetant un œil légèrement supérieur sur les populations autochtones...

L’itinéraire décrit conduit d’Aucun à Arbéost probablement par le col de Berbeillet ou celui de Soum. Le retour vers Argelès passe par le Coddansa et le val de Bergons. On reconnaîtra dans ce Coddansa, le Cot d’Ansa (ou d’ença), l’actuel Col d’Ansan, qui fait communiquer la vallée de l’Ouzom et le val de Bergons à 700 m au Nord du Col des Spandelles.

- L’ouvrage est consultable et téléchargeable sur le site « Google, recherche de livres » :
A. Fourcade, Album pittoresque et historique des Pyrénées

[1] A. Fourcade, Album pittoresque et historique des Pyrénées, 1835, Paris, Aubanel, Dentu, Bohaire, in-8, 391-VIII p.

[2] Henri Beraldi. Cent ans aux Pyrénées, 7 tomes édités de 1898 à 1904, réimpression par Les amis du Livre Pyrénéen, Pau, 1977.

[3] Henri Beraldi. Cent ans aux Pyrénées, tome II, p. 64.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 919407

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2 Vallée de l’Ouzoum  Suivre la vie du site 2 Histoire / Patrimoine  Suivre la vie du site Anthologie littéraire et touristique   ?

Conception/Design : Stockli / Nay + Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License